Parc National de Sagarmatha

“Passé Namche, tandis que les silhouettes de l’Himalaya se dessinent , nos pas longent des champs fleuris, émaillés de rhododendrons. Alors qu’en même temps les panoramas somptueux prolifèrent, je sens l'oxygène se rarifier. Nous multiplions les pauses, tantôt pour céder le passage aux convois de yaks, tantôt pour immortaliser des pics devenus monstrueux : Thamserku (6608 m), Ama Dablam (6856 m), Tobuche (6367 m)… À petits pas, toisés par ces monstres géologiques qui semblent affronter les nuages, et cernés par le bourdonnement des hélicoptères de secours ou de ravitaillement, nous persévérons au fil des refuges et des monastères, dont celui de Tengboche, d'une beauté et d'un mysticisme sidérants. La fatigue et les obstacles nous rendent silencieux. Notre Sherpa nous fait signe de nous arrêter. Sourire aux lèvres ils pointent du doigt un géant gris. Masqué à la base par un glacier au bleu azuré, le toit du monde, l’Everest s’offre à nous, magique et menaçant à la fois”

Parc National de Sagarmatha

Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le parc national de Sagarmatha est situé dans la partie nord-est du Népal. Dans un paysage de montagnes grandioses, de glaciers et de vallées profondes, le parc abrite des espèces rares, comme la panthère des neiges et le panda roux. La présence de l’Everest (8848m) et de l’ethnie des sherpas ajoute un attrait touristique au site.

Histoire

Le Parc national de Sagarmatha fut créé en 1976, et en 1979 il devint le premier parc national du Népal inscrit au patrimoine mondial.  En Janvier 2002, une zone supplémentaire de près de 275 km² fut ajoutée au parc. Le nombre de touristes qui visite le site est un peu plus grand chaque année, passant de 3600 entrées en 1979 à 25000 en 2010.

Visite du parc de Sagarmatha

Le parc à lui seul couvre une superficie de 1148 km² dans tout le district de Solukhumbu. Il est délimité au nord par la frontière du Tibet et celle de la réserve de Qomolangma, et au sud par la rivière de Dudh Kosi, tandis qu’à l’est, le parc est délimité par le parc national de Makalu Barun.

Traversé par les rivières de Dudh Kosi et Bhote Kosi, le parc de Sagarmatha est émaillé par les glaciers et les colosses immobiles de l’Himalaya . L’entrée du parc se trouve au sommet de la colline de Namche Bazaar, village en forme de cheval incrusté dans la roche où un avant-poste de l’armée népalaise est installé.

Végétation

Le parc est constitué de trois différentes zones climatiques, comprenant une forêt en zone tempérée en basse altitude, une zone subalpine au dessus de 3000 m et enfin une zone alpine au dessus de 4000 m.  La partie inférieure du parc de Sagarmatha est couvertes par des forêts de bouleaux, de genévriers, de pins, de bambous et de rhododendrons. Plus on monte en altitude et plus la flore se limite aux lichens et aux mousses.

Faune

Le parc abrite près de 118 espèces d’oiseaux rares comme le faisan de sang et le crave à bec rouge. Des espèces de mammifères vivent aussi dans le parc comme le cerf porte-musc, le léopard des neiges, l’ours noir de l’Himalaya ou encore le panda roux. On y trouve aussi quelques singes Langur,  des jharals de l’Himalaya et des loups. 

Climat

Même si la différence d’altitude est très conséquente, les règles saisonnières s’appliquent de la même façon. Pendant l’hiver, le froid, la neige et le brouillard s’installent en montagne, rendant le parc difficile d’accès.

Au printemps, les températures deviennent douces, les rhododendrons fleurissent à flanc de montagne et les oiseaux migrateurs regagnent leur zone de nidification quand d’autres espèces sortent de l'hibernation. Même si l'ascension des hauts pics reste compliquée à cause de la neige, c’est la meilleure saison pour explorer les zones basses du parc.

L’été c’est la saison des pluies et des hautes températures. Le taux de précipitations rend les treks périlleux.

Les températures d’automne sont similaires à celles du printemps, douces et clémentes, mais le passage de l’été a réduit les couches de neige sur les sommets. C’est donc le moment le plus propice pour partir à l’assaut des grands sommets.

Comment s’y rendre ?

Pour se rendre jusqu’au parc de Sagarmatha, le plus rapide est de prendre un vol interne jusqu’à Lukla, puis de poursuivre en faisant un trekking jusqu’à Namche Bazaar.

Vous pouvez aussi rejoindre la ville de Jiri en prenant un bus depuis Katmandou, puis poursuivre par un trek jusqu’à Phakding avant d’entrer dans le parc de Sagarmatha.

Horaires et tarifs

Le prix d’entrée dans le parc national de Sagarmatha est de 20 USD par personne.

Bonjour

Je suis Alex de "Bluesheep Journeys". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+(977) - 01 – 4413842