Holi

Holi

19 mars 2019

Sûrement le festival Hindou le plus connu au monde, Holi porte également le nom du “festival de l’amour”. Il appelle à l'unité peu importe les ressentiments et rivalités qu’il y ait pu avoir par le passé. Holi est extrêmement populaire en Inde et au Népal où il est célébré durant un jour et une nuit. C’est fin février/début mars lors de la pleine lune que le festival se déroule.

 

Histoire de Holi

 

Anciennement appelé “Holika”, Holi est un festival célébré depuis des siècles et dont on retrouve la trace dans le Jaimini's Purvamimamsa-Sutras, le plus important et ancien texte de la religion Hindou. Il était, à la base, un rite performé par les femmes mariées afin d’apporter bonheur et bien-être à leur famille. La signification a changé au cours des nombreux siècles.

 

Mythe de Holi

 

Holi signifie “brûlé” et de nombreuses légendes tendent à expliquer pourquoi. La plus populaire étant celle associée au Démon Hiranya Kashyap.

Le démon souhaitait que tout le monde, dans son royaume, ne vénère que lui. A sa grande déception, son fils Prahlad devient un ardent fidèle de Lord Naarayana. Fou de rage Hiranya Kashyap demanda à sa soeur, qui grâce à une bénédiction ne souffrait pas de la brûlure des flammes, d’entrer dans un feu avec Prahlad dans les bras. Celle-ci ignorait que la bénédiction ne fonctionnait que lorsqu’elle était seule et elle paya le prix de son acte tandis que Prahlad fut sauvé.

D’autres histoires sont associées à Holi et toutes célèbrent la victoire du bien sur le mal.

 

Célébrer Holi au Nepal

 

Si vous avez la chance de vous trouver au Népal durant Holi et particulièrement à Katmandou, sortez dans la rue et suivez la foule ! Rendez-vous à Ratna Park ou à Basantapur et préparez-vous à une explosion de sons et de couleurs. Le festival est un moment de joie et de partage durant lequel les Népalais jouent avec des poudres de différentes couleurs qu’ils lancent au hasard sur les passants et leurs amis. Le soir est un moment plus intimiste partagé uniquement avec leurs proches.

 

Quelques conseils :

 

- Portez de vieux vêtements que vous ne souhaitez pas garder. Les poudres de couleurs tachent et sont difficiles à faire partir.

- Un masque peut être utile pour respirer plus facilement.

- Faites attention å vos effets personnels. Dans la cohue vous pouvez facilement perdre ou casser vos lunettes par exemple.

- La foule est très compacte, si vous êtes agoraphobes restez éloignés des centres de célébration principaux.

- Attention à ce que vous buvez ! N’acceptez pas de boissons inconnues, notamment si elles ont un aspect laiteux. Les Hindous boivent le Bhang, un cocktail au cannabis, en l’honneur du Dieu Shiva et qui pourrait vous faire perdre conscience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Alex de "Bluesheep Journeys". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+(977) - 01 – 4413842