Temple de Kalinchowk

Kalinchowk est un temple hindou qui se trouve dans le district de Dolakha au Népal. Plus exactement à environ 132 kilomètres de Katmandou, à une heure du village de Kuri.

Histoire

La création du temple est fondée sur une ancienne légende. Selon le prêtre du temple assigné par la Guthi et dans la mythologie hindoue, c’est à cet endroit que la déesse Kali tua Raktabija. Raktabija était un démon redoutable que les dieux hindous ne parvenaient pas à vaincre. De chaque goutte de sang versée par Raktabija naissait un autre démon. Les dieux firent donc appel à la déesse Kali pour le combattre. Elle se servit de sa langue pour empêcher le sang de tomber au sol, mais à la fin, elle s’empoisonna. Shiva lui donna donc à boire d’eau de source bénite venant de la montagne où se trouve le temple pour assouvir sa soif. De nos jours, cette source existe encore et les fidèles y boivent pour bénéficier de la bénédiction de Shiva. Il existe aussi un mythe qui raconte qu’après avoir visité le temple, on ne doit plus jamais y revenir.

Découverte du temple de Kalinchowk

Le temple de Kalinchowk se trouve dans la zone de Gaurishankar, une réserve près des deux rivières de Sun Kosi et Tama Kosi, près de Charikot. Le temple de Kalinchowk se trouve à 3780 mètres d’altitude. Il port le nom de la déesse Kali et est dédié à celle-ci.

En suivant la route pour Charikot, vous passerez par des forêts de rhododendrons. Vous y découvrirez diverses espèces d’oiseaux endémiques du Népal, ainsi que les rivières de Sun Kosi et de Tama Kosi. Des villageois vous accueilleront à bras ouverts dès votre arrivée au dernier village avant le temple.

Lorsque vous allez au temple de Kalinchowk, vous pouvez séjourner à Charikot. L’endroit propose plusieurs hôtels Kuri où les visiteurs peuvent récupérer. L’hébergement coûte environ 500 NPR et la nourriture de 150 à 200 NPR.

Festival

Les festivals de Janai Purnima, Dasai et Chalte Dasai sont célébrés au temple de Kalinchowk. Ce sont des fêtes religieuses pour lesquelles de nombreux croyants venant de chaque région du Népal font un pèlerinage.

Faire du trekking jusqu’à Kalinchok

Pour vous rendre au temple de Kalinchowk depuis Charikot, vous devez vous préparer à une randonnée de 7 à 8 heures. Vous pourrez découvrir sur place une vue panoramique exceptionnelle sur les montagnes aux alentours : l’Annapurna, le Manaslu, le Ganesh Himal, le Lamjung, le Jugal Himal, le Shisha Pangma, le Gaurishankar et bien d’autres. Le trek vers Kalinchowk offre aussi de belles opportunités de rencontres avec la culture népalaise locale, et il est aussi possible de visiter des lieux datant de l’époque médiévale du Népal. Les trekkeurs traversent quelques villages avant d’atteindre Kalinchowk. Ces villages sont habités par les ethnies Brahmanes, Tamang et Sherpa. Le trek jusqu'au temple de Kalinchowk est classé facile, même les novices peuvent effectuer cette randonnée. Il est toutefois à noter qu’il vous faudra avoir une bonne condition physique avant de vous lancer dans cette expédition. Le dernier village de passage de la randonnée est celui de Thuloptal.

Comment se rendre à Kalinchok ?

Il existe des bus locaux depuis la gare routière de Katmandou pour aller jusqu’à Charikot. De là, vous pourrez louer un véhicule qui se rendra jusqu’à Kuri, et monter en environ une heure jusqu’au temple, ou faire toute la montée par vous-même, ce qui prendra de 7 à 8 heures.

Meilleurs moments et tarifs

Un droit d’entrée est demandé durant les festivals organisés au temple de Kalinchok. Un droit d’entrée est demandé, d’environ 300 NRP.

La meilleure période pour visiter le temple est au printemps lors de la saison des rhododendrons.

Temple
2 photos

Bonjour

Je suis Alex de "Bluesheep Journeys". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+(977) - 01 – 4413842