Visa et permis de trek au Népal

Obtenir son visa

 

Un visa est obligatoire pour entrer au Népal, mais il est très simple à obtenir. Vous pouvez l’obtenir en France ou directement à votre arrivée dans le pays.

 

En France, il faut contacter le Consulat du Népal (http://www.consulat-nepal.org) à l’adresse consulat-nepal@wanadoo.fr, ou les contacter directement :

  • à Paris : 45 bis rue des Acacias, 75017 Paris, téléphone 01 46 22 48 67
  • À Mont-Saint-Aignan (76) : 02 Rue Victor Morin, 76130 Mont Saint Aignan, téléphone 02 35 07 18 12

 

Il est aussi possible de faire un visa touristique à votre arrivée sur Katmandou. Vous devrez vous munir d’une photographie, mais si vous n’en avez pas, des bornes automatiques sur place pourront en prendre pour vous, au prix d’une plus longue attente. Il faut aussi faire attention aux pannes de courant fréquentes qui pourraient empêcher de les utiliser.

 

Le prix du visa dépend de la durée de votre voyage :

  • De 1 à 15 jours : 25 USD
  • De 16 à 30 jours : 40 USD
  • De 31 à 90 jours : 100 USD

 

Il est nécessaire d’avoir un passeport valide pendant au moins 6 mois après la demande.

 

Le prix est fixé en Roupies Népalaises et en Dollars Américains, mais il est aussi payable avec la plupart des monnaies fortes au taux de change du jour.

 

Le visa touristique n’autorise pas à travailler, même bénévolement, mais est multi-entrées.

 

Il est possible de bénéficier d’une extension de visa à hauteur de 30 USD pour 15 jours supplémentaires, 50 USD pour 30 jours supplémentaires, et 2 USD par jour, jusqu’à un total de 150 jours par année.

 

Visa pour le Tibet et le Bhoutan

 

Si vous désirez ajouter à votre circuit au Népal un séjour au Tibet ou au Bhoutan, Bluesheep s’occupera de toutes les formalités. Le prix est de :

  • 40 USD pour le Bhoutan (à ajouter aux dépenses quotidiennes obligatoires),
  • 114 USD pour le Tibet.

 

Permis de trek

 

Le Népal demande des frais pour l’entrée dans la plupart des parcs nationaux du pays, couvrant le nettoyage, la conservation de l’environnement, etc. En dehors des permis spéciaux, les frais seront toujours inclus dans les frais d’inscription.

 

  • Le TIMS (Trekkers’ Information Management System) est l’autorisation basique de trek, elle vous inscrit sur un registre très important en cas de catastrophe naturelle. Elle coûte 10 USD.
  • L’ACAP (Annapurna conservation Area Permit), l’autorisation du parc de l’Annapurna, coûte 20 USD.
  • L’entrée dans le parc de Sagarmatha (sur les pentes de l’Everest) coûte 35 USD.
  • Certaines régions indépendantes comme le haut Dolpo et le Mustang demandent un permis spécial à 500 USD pour les 10 premiers jours, puis 50 USD par jour supplémentaire.