Histoire du Népal

 

L’histoire du Népal est très riche, et peut être retracée à plus de 2000 ans en arrière grâce à des écrits anciens. Ces 2000 ans d’histoire ont été recoupés en trois époques principales : la période précoce, l’époque médiévale et l’ère moderne.

 

La période précoce

 

La période précoce comment au 1er siècle avant J.C. et continue jusqu’au VIIIème ou IXème siècle. Cette période est considérée comme un âge d’or pour le Népal.

Sous la dynastie Licchavi qui gouverne le royaume du Népal, le pays est prospère, tant économiquement qu’artistiquement. Le très célèbre temple de Changu Narayan a été construit à Bhaktapur à cette époque. Cet édifice est considéré comme un chef d’oeuvre d’architecture, et est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

L’époque médiévale

 

L’époque médiévale au Népal se passe en grande partie sous la dynastie Malla, qui a remplacé les rois Licchavi. Cette dynastie a perduré pendant près de 600 ans.

L’architecture actuelle du Népal a été inventée à cette époque. De nombreux temples ont éclos à travers le pays, preuve d’un mouvement religieux très fort, et nombre d’entre eux restent encore debout aujourd’hui, grâce à de nombreuses rénovations.

A cette époque, les rois Malla ont fait de nombreuses réformes sociétales, et ont divisé le Népal en de nombreuses principautés. Les trois principaux royaumes de la vallée de Katmandou (Patan, Katmandou et Bhaktapur) ont eux aussi été créés à cette époque.

L’ère moderne

 

L’âge moderne marque, comme son nom l’indique, le début de l’ère moderne du Népal. Il commence vers la fin du XVIIème siècle, lorsque le roi Prithvi Narayan Shah lança une campagne d’unification. Originaire des collines de Gorkha, Prithvi Narayan Shah était perçu comme un roi diplomate, courageux et ambitieux. Il réunifia les principautés éclatées par la dynastie Malla, et étendit son royaume en incluant la vallée de Katmandou.

La dynastie Shah continua ensuite de conquérir de vastes territoires, de génération en génération. Elle dut finalement stopper cette avancée et céder pas moins de ⅔ de son territoire à la compagnie Britannique des Indes, grâce au traité de Sugali en 1816.

La dynastie des Shah dura près de 230 ans. Le scénario politique connut de nombreux bouleversements par la suite, pendant 200 ans. En 2008, suite à la révolution Maoiste, le titre de “Royaume du Népal” fut aboli, au profit de la “République Démocratique Fédérale du Népal”, lors de la rédaction d’une toute nouvelle constitution par l’assemblé constituante.

Aujourd’hui, le Népal connaît une paix relative, et tente de progresser peu à peu sur le plan politique.