Se déplacer au Népal

Il y a différentes façons de se déplacer au Népal, des plus simples aux plus originales ! Vous pourrez prendre un bus local pour découvrir le vrai visage du Népal, prendre un avion pour rejoindre un aéroport perdu dans les montagnes, ou même monter dans un rickshaw pour visiter les villes à votre rythme.

 

Les transports en commun dans les grandes villes

 

A Katmandou et Pokhara, des transports en commun vous porteront à votre destination pour environ 20 NPR. Malheureusement, ils sont assez souvent bondés. Vous pourrez trouver des bus, des microbus (de la taille de gros utilitaires), des tempos (sortes de tuk tuk électriques) et des rickshaws dans les lieux les plus touristiques.

Il est assez difficile d’appréhender les transports en commun si vous ne connaissez pas la langue ni les régions. En effet, il n’existe ni carte ni horaires fixes pour les passages !

 

Les taxis au Népal

 

De nombreux taxis sillonnent les villes. Il vous suffit de les arrêter, de leur donner votre destination, et surtout de fixer le prix avant de monter. N’hésitez pas à marchander, et à partir vers un autre taxi si vous n’êtes pas satisfaits. Il arrive souvent que les taxis prennent des itinéraires beaucoup plus longs ou avec plus de trafic pour vous faire payer plus. Une course d’environ 15 minutes coûte, à titre d’exemple, environ 300 NPR.

Pour rallier le centre-ville depuis l’aéroport de Tribhuvan, les taxis demandent souvent beaucoup trop. Le coût normal est de 300 NPR, et reste acceptable jusqu’à 500 NPR. Si le prix que votre taxi vous propose est trop haut, n’hésitez pas à marchander et à aller vers un autre taxi.

 

Relier les villes népalaises

 

Pour relier les différentes villes, il existe 3 types de bus :

  • Les bus locaux, en général vétustes, bondés, sans air conditionné, et souvent prompts à tomber en panne. On peut acheter les tickets aux stations de bus locales, et constituent une aventure à eux seuls.
  • Les bus touristiques, plus récents que les précédents, accessibles surtout aux touristes même si il arrive que des locaux les utilisent. Ils ne sont pas beaucoup plus chers, mais on ne peut en commander des tickets qu’à travers les agences de voyage et les hôtels.
  • Les bus de luxe, beaucoup plus chers, fonctionnant avec des compagnies privées, en particulier sur les routes populaires. Ces bus ont l’air conditionné, tout le confort nécessaire (voire plus !), et vous donnent droit à un repas sur les trajets longs.

 

Pour rejoindre plus rapidement des régions plus reculées, il est possible de prendre un vol domestique pour rallier l’un des 25 aéroports du Népal.

 

Les transports avec Bluesheep

 

Bluesheep Journeys pourra aussi vous organiser vos déplacements. Le transport de l’aéroport à votre hôtel ou nos bureaux est inclus dans le prix de votre voyage, mais vous pouvez aussi nous demander de vous organiser un transport adapté, quelles que soient vos demandes et la taille de votre groupe ! Nous répondrons à vos exigences du mieux possible. Tous nos véhicules sont récents et équipés d’air conditionné.