Katmandou

Nom : Katmandou

Nom népalais : काठमाडौं, काठमान्डु

Statut : Ville/Capitale

Population : 1,5 millions d’habitants

Superficie : 570 km2

Appelé aussi le berceau du Népal, Katmandou est la capitale politique du Népal. Entourée d'une couronne de montagnes de taille moyenne (3000 mètres au maximum) dans les contreforts de l'Himalaya, on parle souvent de Vallée de Katmandou qui comprend Patan et Bhaktapur.

Bien que Katmandou soit la capitale, la ville est restée très rurale et ses habitants, qui tiennent encore fortement à leur tradition, ne poussent pas la ville vers la modernité. Cependant, Katmandou peut se targuer d'un charme unique en son genre et d'une grande hospitalité. Lors de votre voyage au Népal, laissez-vous emporter par la beauté de Katmandou et la vivacité de ses rues ainsi que de ses quartiers.

Histoire

La légende raconte que la ville de Katmandou était déjà habitée en 900 avant Jésus Christ. Dans les archives sur la ville de Katmandou, ont été retrouvés des inscriptions datant de l’an 185 avant Jésus Christ. Les plus vieux bâtiments de Katmandou seraient d'ailleurs âgés de presque mille ans.

On raconte que les Kirats furent les premiers dirigeants de la vallée. Puis, la dynastie Licchavi succéda les Kirats. Après les Licchavi, Prithvi Narayan installa la dynastie Shah et prit le contrôle de la vallée au XVIIème siècle et unifia le royaume du Népal.

Quelques année plus tard, en 1768, Katmandou fut conquise par l’armée du roi Gorkha Prithvi Narayan et devint la capitale du Népal. Vint ensuite la guerre entre le Népal et la Grande-Bretagne qui se termina par la signature du traité de Sugauli en 1816.

De 1816 jusqu’à 1951, le clan des Rana contrôla l’Etat népalais, Katmandou devint alors un état libre.

La ville fut victime d'un grand séisme en 1934 qui engendra de nombreux dégâts. De 1996 jusqu’à 2005, la guerre populaire éclata et le parti communiste de Mao au Népal contre les autorités centrales se leva. En avril 200, des grèves et des manifestations de rue éclatèrent et Girija Prasad Koirala, président du parti du congrès, fut nommé Premier ministre. En mars 2015, Katmandou fut de nouveau secouée par un important séisme qui détruisit une bonne partie de la ville et endommagea de nombreux sites historiques et culturels.

Katmandou la ville

Katmandou est une ville où règne une agitation constante entre les habitants, les voitures, les motos et les touristes. Encore restée sous un mode de vie assez ancien, la capitale tente tant bien que mal de se moderniser.

Katmandou, alors réputée pour son authenticité, dévoile à ses visiteurs pléthores de sites historiques et culturels. La grande majorité des temples de la ville permettent d'admirer les divinité newars, qui affichent pour la plupart, la marque du troisième œil. Le newars associent alors toujours leur vie quotidienne à ses joyaux culturels inestimables.

Katmandou regorge de rues étroites où circulent les locaux, les rickshaws et les véhiculent mettant en scène une vie très rythmée. Certains sites historiques ne sont d'ailleurs accessibles qu'à pieds coincés entre deux minuscules allées et des bâtiments à la façade quelque peu délabrée. Il faut dire que les infrastructures ne sont pas le point fort de cette capitale qui donne un avant goût d'inachevé.

La pauvreté et les conditions de vie dans le déclin n'ont en rien été arrangés par les dernières secousses de 2015 mais le sourire des habitants n'en est pas moins présent apportant un peu de lumière à ces paysages sombres et poussiéreux.

Outre les habitants, les touristes et vendeurs ambulants, les rues sont partagées avec des vaches, qui, sacrée au Népal, se promènent dans la rue, s'autorisent des petites siestes au beau milieu de la route ou la traversent donnant ainsi des scènes assez folkloriques.

De nombreux quartiers et places sont à ne pas manquer lors de votre séjour à Katmandou :

Thamel

Le quartier de Thamel est le quartier le plus connu et le plus prisé des voyageurs. En effet, c’est à Thamel que vous trouverez la grande majorité des hôtels, des restaurants mais aussi des boutiques pour s'équiper pour un futur trek en montagne. Le quartier, formé de petites rues, est très agréable, vous pourrez également profiter pour faire quelques achats souvenirs et déguster quelques plats locaux ou non. De nombreux petits vendeurs de rues tenteront de vous attirer avec leur bijoux, bonnets ou cartes postales avec des prix à négocier assez facilement.

À Thamel, vous n'aurez aucun mal à rencontrer des randonneurs de retour de leur trek dans les Annapurna ou en pleine préparation de leur séjour à Pokhara et échanger quelques astuces et conseils..

Durbar Square

Katmandou regroupe en tout, trois grandes places qui sont Basantapur Square, Durbar Square et Makhan Tole. Des petites ruelles depuis Thamel mènent à Durbar Square. En effet celui-ci se situe au sud de Thamel, au cœur de l’ancien Katmandou. Le Dubar Square est une grande place où les voyageurs peuvent s'immerger dans l'histoire de la cité et découvrir d'importants monuments. Vous pourrez alors voir l’ancien palais royal Hanuman Dhoka, la maison de la déesse kumari et la statue du dieu combattant de démons Kala Bhairab.

La place est également habitée par le célèbre pavillon en bois Kasthamandap qui a donné son nom à la vallée ainsi que les temples des dieux et déesses les plus vénérés du Népal, Shiva et Ganesh. Gardiens permanent de la cité, de nombreux népalais viennent de loin pour les honorer.

Un peu plus loin, les marchés d'Asan Tole ou d'Indra Chowk vous donneront un bon aperçu de ce qu'est la vie à Katmandou.

Les temples et monuments célèbres de la capitale

Swayambhunath

Il se situe sur une colline dans la partie ouest de Katmandou et offre un panorama imprenable sur la ville. L’immense stupa de Bouddhanath rend le temple des singes, nommé également Swayambhunath, très prisé des voyageurs. Il se classe également parmi les temples bouddhistes les plus anciens de la vallée mais aussi le plus sacré de tous. C’est donc un lieu important pour la religion bouddhiste et hindouiste.

Temple Krishna Mandir

Le temple de Krishna Mandir est situé dans la partie ouest de la place Durbar. Créé en 1637, il fut construit dans un style Shikhara venant de l’Inde. Il est constitué de 21 pinacles d’or et trois étages. Le premier étage est dédié à Krishna, le deuxième pour Shiva et le troisième pour Lokeshwor. Des écrits décrivant des scènes sur Ramayana ornent l’intérieur du temple.

Temple Nyatapola Bhaktapur

Le temple a été construit en 1702 après Jésus Christ sous le règne du roi Bhupatindra Malla. On dit qu’il est l’une des plus hautes pagodes du Népal avec ses cinq étages et son toit à cinq niveaux. Cette pagode est haute de trente mètres et est munie de plusieurs escaliers menant à son sommet. On y trouve des statues sur chaque côté des terrasses du temple.

Sankhu

Le Sankhu est un ancien relais-étape de porteurs vers le Tibet. Jusqu’à aujourd’hui, celui-ci conserve encore son aspect médiéval et se constitue de petites rues étroites et de plusieurs édifices traditionnels. Il abrite également l’ancien temple Changu Narayan qui se trouve à l’est de la vallée, à 19 kilomètres. On y trouve également le temple de la déesse Vajra Yogini, des stèles éparses de Vishnu mais aussi le dieu Singe Hanuman.

Pashupatinath

Pashupatinath est aussi un important temple hindouiste du Népal qui se trouve sur les berges de la rivière sacrée Bagmati. Le temple et ses environs, c'est-à-dire les six édifices nommés « vallée de Katmandou », ont été inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. Le site est surtout célèbre puisque les hindous y pratiquent régulièrement des crémations.

Bouddhanath

Bouddhanath est un immense stupa situé à l’est de la vallée de Katmandou. On dit qu’il est le plus grand stupa du Népal mais aussi du monde entier. Il est également le foyer de la religion tibétaine, étroitement lié à la fondation de Lhassa, au Népal. Une cinquantaine de temples importants encerclent le grand stupa. On raconte que de nombreux réfugiés du Tibet ont rejoint ce grand stupa durant la fuite du 14ème Dalaï Lama vers 1959 et que c’est à cette époque que furent construits les nombreux monastères.

Visite de la vallée de Katmandou

La vallée de Katmandou est composée principalement de Katmandou, de Bhaktapur et de Patan. Entourée de plusieurs cités, communes et villages, certains endroits offrent une vue splendide sur la montagne et ses cultures en terrasse. D’autres cités abritent quant à elles de célèbres sanctuaires et sites historiques.

Bhaktapur

Se classant parmi les trois anciennes cités royales de Katmandou, il se trouve que Bhaktapur est la cité la mieux préservée de toutes dans son aspect médiéval. La majorité des Newars qui vivent là bas sont des hindouistes. Le quartier est composé de plusieurs édifices faits en briques rouges munies de fenêtres en bois sculptées. Il est rare de voir des voitures qui circulent dans cette partie qui est exclusivement piétonne. Comme dans les autres quartiers de Katmandou, les rues ainsi que les places sont animées par de nombreuses activités. On y trouve plus particulièrement la fabrication et le séchage de poteries, des séances de teinture d’écheveaux de laine, des femmes qui font la lessive dans les fontaines ou encore le séchage de riz et de blé quand vient le temps de la récolte. Cette cité s’étend également sur une grande parcelle de terres cultivables, d’où l’atmosphère très rurale qui y règne. Outre la beauté de la cité, Bhaktapur regorge également de places et de monuments historiques de grande valeur artistique et culturelle.

Patan

Dans le sud de Katmandou se trouve la petite ville de Patan. Elle fut appelée autrefois Lalitpur traduit par la « Belle Ville ». On dit qu’elle est le berceau des arts et de l’architecture newar marquant les empreintes de toute la vallée. Elle a également bien conservée son héritage culturel et plusieurs artisans maintiennent et pratiquent encore la tradition de la ferronnerie et de l’orfèvrerie. On compte plus de 50 temples à Patan, plusieurs stupas, chaytyas et bahals ou anciens monastères bouddhistes. En effet, on reflète à travers ces temples le maintient de la religion bouddhiste dans cette partie de la vallée.

Climat

Le Népal enregistre un climat de mousson en été et un climat sec en hiver. Pour la vallée de Katmandou, le climat est influencé par la mousson d’été et enregistre donc un fort taux d'humidité mais peu de pluie. Elle bénéficie de température plus clémente avec 20°C dans la journée mais qui peut descendre quelque fois à zéro la nuit.

Comment s'y rendre ?

En avion

L’aéroport international de Tribhuvan est le seul aéroport existant à Katmandou. Cependant, nombreux sont les vols internationaux qui afflux dans la vallée. Cet aéroport est également la plateforme dédiée aux vols locaux pour les autres grandes villes telles que Pokhara, Jomson, Bhâratpur, etc. les compagnies aériennes les plus célèbres sont celles de National Nepal Airlines, Yeti Airlines ou encore Buddha Air. Les vols au dessus de Katmandou sont souvent impressionnants. Si vous avez de la chance, vous pourrez également apercevoir la chaîne de l'Himalaya et vous offrir un premier avant goût de la beauté des paysages népalais.

En bus

De nombreux bus locaux ou touristiques permettent de rejoindre Katmandou. Suivant l'endroit où vous vous trouvez, les bus seront plus ou moins lents et les trajets assez longs.

Des bus depuis l'Inde rejoignent également Katmandou. Prenez tout de même quelques précautions avant de prendre le bus. Veuillez à avoir vos objets de valeur sur vous et des cachets contre le mal de transport.

Comment circuler?

La capitale dispose de plusieurs moyens de transports afin que les touristes puissent visiter la ville plus facilement. En effet, les voyageurs peuvent circuler dans la ville en bus, en taxi, ou même louer une voiture.

Pour les bus, la ville propose des réseaux internes mais aussi des bus longues distances qui desservent la ville est ses alentours. En ce qui concerne les taxis, ils sont nombreux dans toute la ville et les forfaits peuvent être négociables. Un taxi peut également être loué pour la journée ou effectuer des trajets longues distances.

Que faire à Katmandou ?

  • S’immerger dans la vie traditionnelle du Népal en visitant les quartiers de Thamel, Bhaktapur et Patan.
  • Visiter tous les temples et les pagodes de la ville et ses alentours.
  • Visiter les fameux sites de la vallée inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.
  • Découvrir la beauté de Durbar Square et ses monuments aux architectures impressionnants ainsi que les marchés d’Asan Tole et d’Indra Chowk.
  • Goûter aux plats locaux en visitant les nombreux restaurants de la capitale.
  • Acheter des objets souvenirs à petit prix et visiter les nombreuses boutiques du quartier de Thamel.
  • Faire une visite au temple Swayambhunath et contempler la beauté de l’immense
  • Ne pas oublier de visiter le parc national de Chitwan et les musées dédiés aux rois du Népal tels Tribhuwan, Mahindra et Birendra.
  • Rendez-vous aux pieds du gigantesque stupa de Bouddhanat et visiter les monastères aux alentours.