Pashupatinath

Le temple de Pashupatinath est l'un des temples hindous les plus sacrés du Népal. Le temple et ses alentours font partie de la liste du patrimoine mondial de UNESCO depuis 1979, réuni avec six autres ensembles de monuments sous l'appellation « vallée de Katmandou ». Le temple est situé sur les berges de la rivière sacrée Bagmati où l'on y pratique quotidiennement des crémations selon le rite hindou. Lors de votre voyage au Népal, n’oubliez pas de découvrir la beauté du temple et de ses alentours.

Histoire

La date de construction du temple est incertaine mais à ce qu’on raconte le temple fut construit à l'origine par le roi Licchavi Shupupsa. Détruit par les termites, le bâtiments que l'on trouve aujourd'hui aurait été érigé au XVIIe siècle par le roi Bhupatindra Malla. Il existe aussi une autre théorie qui dit que la fondation du temple daterait de l’époque de Pashupreksha de la dynastie Somadeva au IIIème siècle avant Jésus Christ. Durant plusieurs époques, d’autres temples et petits sanctuaires dédiés à Shiva furent érigés dans le complexe du temple ainsi que sur la rive est de la rivière Bagmati. Vers la fin du Moyen âge, plusieurs imitations du temple de Pashupatinath furent construites dans certaines villes autour de Katmandou comme à Bhaktipur et Laltipur. En 2015, le fort tremblement de terre qui toucha tout le Népal endommagea quelques vestiges mais épargna tout de même le temple et une grande partie du complexe. Depuis, des rénovations ont été apportées pour remettre à neuf l'ensemble.

Visite du complexe de Pashupatinath

Situé à proximité de l'aéroport, à 5 km à l'ouest de Katmandou, le temple de Pashupatinath est l'un des temples hindous les plus importants du Népal. Chaque année plusieurs pèlerins visitent le temple dont un grand nombre de sadhus. Les touristes étrangers y sont aussi très nombreux, venus percer les secrets du temple et assister aux cérémonies. Le complexe s’étend sur un terrain de 264 hectares et dispose au total de 518 temples et monuments. On dit souvent que l'ensemble s'apparente à la petite ville de Varanasi avec ces cours, ces temples et autres lieux de cultes. Tel un véritable lieux de vie, vous croiserez des vaches qui semblent parfaitement apprécier la collocation avec les moines hindous et qui se baladent au gré de leurs envies entre les lieux de cultes séculaires dédiés à Shiva et les différents temples. Essayez de repérer le temple dédié à Vasuki et Brahma ainsi que la Dharmashila, la pierre sacrée où il est possible de lire quelques serments. Rejoignez ensuite la rivière en traversant les marches de pierre appelée les "ghats" et assistez à quelques cérémonies funéraires et autres rituels religieux pour préparer les défunts.

Le temple Pashupatinath

Le temple Pashupatinath est le temple principal du complexe mais son accès n'est malheureusement pas autorisé aux touristes. Seul les hindous peuvent y pénétrer. Néanmoins, vous pourrez tout de même admirer son architecture. Avec ses pagodes érigées sur une plateformes carrée, haute de 23.7 mètres, il s'impose comme un symbole de l'hindouisme. Il se démarque par ses éléments cubiques, ses chevrons en bois sculptés sur deux étages, ses toits en cuivre et son sommets revêtu d'or. En vous penchant sur les détails, vous pourrez voir sur les entretoises sous les toits, des sculptures sur bois représentent les dieux de toutes générations comme Shiva, Ganesh, Kumar ou yoginis, ainsi que Hanuman, Rama, Sita, Lakshman et d'autres dieux et déesses de Ramayana. Situé dans la cour gardée par des militaires, il se cache derrières quatre partes couvertes de feuilles d'argent. Face à la porte ouest se trouve la grande statue en bronze de Nandi. Sur les deux côtés des portes se trouvent aussi des niches de différentes tailles avec des images des divinités protectrices. Le sanctuaire dispose d’un haut linga de un mètre et de quatre faces représentant Pashupati, ainsi que des images de Vishnu, Surya, Devi et Ganesh.

Cérémonies de crémation

Le temple Pashupatinath est célèbre pour ces cérémonies. En effet, les hindous y pratiquent des cérémonies de crémation quotidienne dans l'enceinte du temple ainsi que sur les bords de la rivière Bagmati. Durant les rites de crémations, on remarque que, plus le défunt est de haut rang, plus son corps sera brûlé à proximité du temple. Pour cela, la coutume exige que seuls les défunts issus de familles royales seront autorisés à être brûlés face du temple.

Comment s’y rendre ?

Pour se rendre au temple de Pashupatinath, il est plus pratique de prendre un taxi après avoir quitté l’aéroport depuis Katmandou. Depuis Katmandou et du quartier de Thamel, le trajet en taxi jusqu’au temple peut coûter jusqu’à 300 NPR.

Horaires et tarifs

Le temple est ouvert tous les jours et le site est animé à toute heure. L’entrée dans le complexe est de 1000 NRP par personne. Toutefois, si vous voulez prendre un guide, il faudra payer un frais supplémentaire de 500 NPR.