Musée International de la Montagne

Le Musée International de la montagne

Le Musée International de la Montagne est un musée célèbre au Népal qui se trouve dans la ville de Pokhara. Si vous êtes intéressé par les activités liées à l’alpinisme ou tout simplement curieux de connaître l’histoire des villages et des montagnes du Népal, ce grand complexe disposera de tout ce que vous aurez à savoir à ces sujets. Vous trouverez de nombreuses photographies, des objets d’exposition divers ainsi que des explications sur toute l’histoire de l’Himalaya en visitant ce musée.

Histoire

Le Musée International de la Montagne se consacre à collecter et à répertorier les dossiers et les trésors internationaux de l’histoire de la montagne et de l’alpinisme. Le Nepal Mountaineering Association (NMA), fondée le 1 novembre 1973, initia la création du Musée International de la Montagne (IMM) dans la ville de Pokhara. Le musée fut créé afin que les visiteurs puissent consigner, se documenter et trouver une chronique sur le passé et le développement actuel des activités liées à l’alpinisme dans le monde entier.

Il sert aussi à garder une trace des exploits marquant l'histoire de l'alpinisme, en particulier dans les sommets de l'Himalaya. La première pierre de l'IMM fut posée en décembre 1995. Le musée ouvrit ensuite ses portes en 2002 à un public restreint, et son ouverture officielle ne se fit qu’en février 2004. 

Visite du Musée International de la Montagne

Que renferme l’IMM ?

Le Musée International de la Montagne est un grand musée qui renferme de nombreux objets et des faits scientifiques liés aux gigantesques montagnes surplombant le Népal, la chaîne de l’Himalaya. Alpinistes, géologues, et bien d’autres scientifiques venant du monde entier viennent visiter ce musée chaque année.

Près de soixante-dix mille touristes locaux et internationaux visitent chaque année visiter le musée. Il propose, en plus d’une documentation détaillée, des expositions concernant la faune, la flore, la géologie, les pics mais aussi les modes de vie et la culture des peuples népalais, ainsi que les exploits et les biographies des plus grands alpinistes.

Description du Musée International de la Montagne

Erigé sur une surface de 5,10 hectares, le Musée International de la Montagne a été construit au pied d’un pic qui est considéré comme la porte d'accès à la région des hautes montagnes du Népal.

Le musée dispose de trois salles d’expositions : le hall of Great Himalaya, le Temple de la Renommée et enfin la salle des Montagnes du Monde. Vous aurez la chance de tout savoir sur le plus haut sommet du monde, l’Everest, mais aussi d’autres grands sommets appartenant à la chaîne de l’Himalaya.

A l’entrée du musée se dresse un mur d'escalade de 21 mètres, à côté de répliques de huttes et de petits villages reflétant la vie des villageois habitant sur les contreforts de l'Himalaya. Le bâtiment principal dispose d’une grande allée décorée de caféiers.

La durée de la visite du musée n’est pas définie, et les visiteurs peuvent apprécier un petit café à l’extérieur.

  • La Galerie des habitants de la montagne

Cette galerie se trouve au rez-de-chaussée et est exclusivement consacrée à tout ce qui concerne les habitants indigènes des régions montagneuses du Népal. Leurs styles de vie ainsi que leurs cultures sont exposés. Cette galerie permet aux visiteurs de mieux connaître et d’appréhender plus facilement les modes de vie des habitants des montagnes.

Durant la visite, des guides vous conduiront à la salle des vidéos afin de vous orienter et de vous informer sur la culture, les montagnes et la région de Khumbu. Les vidéos durent près de 18 minutes et après le visionnage, les visiteurs sont invités à voir des reproductions d’habitants des montagnes en grandeur nature. La culture et les costumes traditionnels des népalais, des taïwanais, des slovènes et japonais seront les attraction majeures dans cette galerie. La salle propose aussi des études comparatives entre les habitants des Alpes d’Europe et du Népal.

  • La Galerie montagne

La seconde salle est consacrée aux montagnes du monde où les visiteurs pourront obtenir toutes sortes d’informations sur les montagnes nationales et internationales, ainsi que sur les plus hauts sommets du monde. Tous les documents sur les 14 sommets s’élevant à plus de 8.000 mètres de hauteur ainsi que leurs photos se trouvent dans cette section. Cette galerie propose aussi une section géologique où les visiteurs trouveront une collection de roches uniques à la formation géologique de la chaîne de l’Himalaya, ainsi que des répliques de faune et de flore locales.

On y trouve aussi les cinq fondateurs du musée ainsi que leurs descriptions : le Sherpa Dawa Norbu, premier contributeur dans la construction du musée International de la montagne, Kumar Khadga Bikram Shah, érudit de la famille royale qui sut réunir les fonds et poser les objectifs pour la construction du musée. Les exploits du Dr Toni Hagen, explorateur et géologue, qui a sauvé 1500 réfugiés tibétains en les amenant en Suisse. Le révérend Kawaguchi Ekai, qui fut le premier Japonais à visiter le Népal le 26 janvier 1899. En enfin, le Dr Harka Gurung, un géographe renommé. Ces contributeurs sont des partenaires importants du développement et de la conservation du Népal.

  • La Galerie des activités en montagne

C’est dans cette troisième salle que se trouvent les équipements, les vêtements, les différents nœuds de corde professionnels ainsi que plusieurs photos du chef d'équipe de l'expédition française, Maurice Herzog, premier alpiniste à jamais réussir l’ascension d’un sommet de plus de 8 000 mètres.

Vous y trouverez aussi les photos relatant l’expédition de Junko Tabei, composée de 15 femmes, les premières à réussir l’ascension le Mont Everest. Toshio Imanishi, une des premières personnes à avoir gravi le Manaslu et d’autres alpinistes accompagnés de leurs équipements sont aussi exposés dans cette salle. Quelques représentations des quatorze sommets dans l’ordre chronologique de l'année où ces derniers ont été conquis y sont aussi présentes.

Les visiteurs y trouveront les équipements nécessaires pour l’exploration des montagnes ainsi que des informations sur leurs utilisations. Au premier étage se trouvent des publications qui illustrent les mythes tournant autour du légendaire Yéti.

Une section dédiée spécialement à la sauvegarde de l’écologie et de l’environnement en montagne se trouve près de la section équipement. Pour sensibiliser les visiteurs, des ordures collectées sur le monts Everest entre 2000 et 2003 sont placées à la vue des les touristes afin de prouver la dégradation de l’environnement et la négligence au sujet de sa préservation.

Une autre section intitulée Imaging Everest emmène les visiteurs vers une partie de la salle où les visiteurs trouveront de nombreuses photos des expéditions britanniques vers le mont Everest de datant de 1921 à 1953. Ces images ont été fournies par la Royal Geographical Society.

  • La salle Lhakhang

La salle Lhakhang est consacrée aux visiteurs qui veulent tout savoir sur la religion bouddhiste. On y trouve une salle consacrée aux prières, et à droite de la salle Lhakhang se trouve une section bibliothèque où les étudiants et les chercheurs pourront consulter de nombreux ouvrages sur le sujet.

  • Galerie des associés

Cette galerie est la dernière de la salle des équipements. Les visiteurs seront invités à monter au premier étage afin d’avoir plus d’informations sur la vie socio-économique, les activités suivant les époques des peuples vivant en montagne. Les activités actuelles mais aussi les projets d’avenir pour une meilleure conservation de l’environnement durable dans la région seront aussi exposée dans cette galerie. Cette galerie est également appelée l’exposition Guest associé où l’on retrouve les activités passés, présentes et futures des associations UCIN et ICIMOD. Les visiteurs et les étudiants visitant l’IMM peuvent aussi participer au quiz sur les montagnes, afin d’évaluer leurs connaissances.

  • Le modèle miniature du Mont Manaslu

L’IMM a aussi construit pour les visiteurs un modèle miniature du Mont Manaslu dans le but d’offrir aux visiteurs un avant goût de l’alpinisme. Le modèle a été construit sur une hauteur de presque 10 mètres. Les visiteurs peuvent en prendre une photo et même grimper dessus ! Près du modèle se trouve également des informations sur les premiers explorateurs japonais à avoir grimpé la montagne en 1956. Il est à noter qu’avec ce grand exploit des japonais, l’agence japonaise de coopération internationale a contribué à la construction du modèle à l’IMM.

Comment s’y rendre ?

La meilleure façon d’aller jusqu’au Musée International de la Montagne est de prendre un taxi depuis le centre de Pokhara. Un bus sera moins cher, mais se rendre au musée depuis l’arrêt le plus proche risque d’être assez long et difficile.

Horaires et tarifs

  • Le musée est ouvert tous les jours de 9h00 à 17h00.
  • L’entrée au musée coûte 300 NPR par personne. Il est possible d’acheter des billets d’entrée sur place jusqu’à 16h30.